Imprimer

Panier de crabes - Albéric de Montgolfier reconnait, selon l'Echo Républicain du 26 septembre 2021 que les relations au sein du Conseil départemental sont glaciales.

Les Euréliens seront ravis d'apprendre la vérité sur le Conseil Départemental.

Mieux vaut tard que jamais.

 

Selon l'Echo Républicain,  Albéric de Montgolfier (LR) affirme même avoir vécu les trois dernières années de « manière extrêmement désagréable » avec son successeur, Claude Térouinard, actuel conseiller départemental du canton de Brou, battu, le 1er juillet, lors de l’élection du président du Département, par Christophe Le Dorven (LR). « Il y avait d’ailleurs une ambiance détestable au Département durant ces trois ans », estime le sénateur d’Eure-et-Loir. « Et puis, des dossiers qui ont avancé, je n’en vois pas beaucoup. » Les routes ? « Ce ne sont pas des projets majeurs. À part gérer le quotidien et mettre du bitume, que s’est-il passé ? Les cœurs de bourg ? Je n’en ai pas vu un sortir. Tout cela, ce n’est pas une politique incarnée. On n’a pas besoin d’élus pour faire du bitume. Les agents des routes le font mieux que nous. ».

Eure-et-loir Ecologie l'avait dit durant la campagne des départementales : la Droite eurélienne n'a ni vision, ni unité. C'est un panier de crabes. L'Eure-et-Loir est mal partie pour affronter la crise écologique et l'urgence climatique.