Avec 49,17% des exprimés dans le canton de Chartres 1 et 47,15% dans le canton de Chartres 3, les candidats d'Eure-et-Loir Ecologie ont réalisé un bon score lors du second tour des éléctions cantonales. Dans un contexte d'abstention, notamment chez les jeunes, et de meilleure mobilisation de la Droite, ces résultats confirment que l'écologie est la force de l'alternance en Eure-et-Loir, notamment à Chartres.

Communiqué de presse

résultat des départementales, 1ier tour


 La campagne des départementales est une bonne occasion de faire le point sur le travail – ou le non travail – des sortants. Exemple sur le canton d’Epernon. Il ne suffit pas d'éditer une luxueuse brochure, il faut aussi avoir un bilan, et pas simplement tirer la couverture à soi.

Le Compa, musée de l'Agriculture en Eure-et-Loir, se meurt. Le Conseil Départemental, propriétaire du musée situé dans l'ancienne rotonde de la gare de Chartres situé à Mainvilliers - bel exemple d'architecture industrielle - a décidé de le déménager dans l'ancienne base aérienne de Châteaudun.

Un rapport du conseiller départemental Daniel Guéret (devenu sénateur mais toujours aussi illustre inconnu), en 2018, préconisait le maintien du musée dans l'agglomération principale d'Eure-et Loir.

Le sénateur Daniel Guéret, illustre sénateur inconnu d'Eure-et-Loir, a écrit au ministre de l’Intérieur pour réclamer « un filtre et un contrôle » des candidatures aux élections départementales et régionales.
Daniel Guéret, conseiller municipal de Chartres et sénateur, a annoncé qu’il allait saisir le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, suite à l’exclusion de deux candidats écologistes de listes aux élections départementales et régionales, suite à des prises de position sur les réseaux sociaux.
Il demande « un outil qui permettrait de protéger ceux qui constituent les listes, car ce genre d’événement peut arriver à n’importe quel parti » mais « sans faire d’ingérence dans la vie des gens ».