Crime programmé à Chartres, 3 victimes identifiées que font la Police et les autorités publiques ?

 

La municipalité de Chartres, menée par son maire LR Jean-Pierre Gorges soutenu par ses conseillers municipaux, est favorable à la bétonisation massive de la ville : minéralisation du centre ville, abattage des arbres pour créer de nouveaux îlots de chaleur…

Pour cela ils sont prêt à tuer trois marronniers avec la complicité de la préfecture.

 

La sécheresse se traduit par la baisse du débit des cours d’eau en Eure-et-Loir. Tous les cours d’eau, dont la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) donne les relevés, ont des débits parmi les plus faibles enregistrés : par exemple l’Aigre n’a jamais été aussi bas depuis depuis 48 ans. L’Huisne, la Conie ou l’Eure sont dans le même cas.

Malgré le dérèglement, ou à cause du dérèglement climatique, la culture demeure essntielle dans les rapports humains.
Aussi n'hésitez pas le 20 août 16 h, à assister à la représentation de Carbone 14 à Néron

27 juillet 2022, jour du du dépassement : l'humanité a consommé l'ensemble des ressources que la nature met un an à produire et à renouveler
Cette "dette écologique" se creuse d'année en année. En 50 ans, l'humanité a épuisé de plus en plus vite le budget annuel des ressources naturelles planétaires.

La COMPA reste à Chartres, mais pas au bon endroit !

L’ancienne équipe du Conseil départemental, voulait déménager le Compa, le musée du machinisme agricole, de Chartres vers Châteaudun permettant ainsi au maire de Chartres, le climatosceptique bien connu, de faire une "belle" opération d'aménagement juste à coté de la gare, endroit stratégique qui vaut de l'or.